Partage d’expériences dans la zone Océan Indien

Partage d’expériences dans la zone Océan Indien - 20 intervenants qui ont participé à la Communauté de Pratiques et de Savoirs (CPS) à Mayotte

Partage d’expériences dans la zone Océan Indien

20 intervenants qui ont participé à la Communauté de Pratiques et de Savoirs (CPS) à Mayotte

Contexte d'intervention

Durant une semaine, du 29 avril au 3 mai 2019, se sont 20 intervenants qui ont participé à la Communauté de Pratiques et de Savoirs (CPS) à Mayotte. Pour cette CPS étaient réunis les professionnels de la structure qui nous a accueillie –l’association M’Sayidié- (13 participants de Mayotte), 4 de Madagascar de structures différentes et 2 de la Réunion. Entre la formation, l'accompagnement et l'échange de pratique, les CPS comme on le surnomme aux Apprentis d'Auteuil, sont des espaces de partage. Elles contribuent au renforcement des capacités des équipes éducatives, elles ouvrent la réflexion et “donnent le LA” sur un champ d'expérimentation libre à chaque organisation. Cette CPS fait suite à un échange antérieur entre Mayotte et Madagascar qui s'est déroulé à Antananarivo, où une liste de 10 repères fondamentaux pour le travail avec les familles, a été élaboré.

Cette fois, il s'agit de l'échange retour à Mayotte, où durant 1 semaine, j'ai eu l'opportunité d'être au plus près des professionnels de l'association M'Sayidie pour la continuité du travail préalablement réalisé à Madagascar.

Voici 2 des objectifs de cette CPS à Mayotte :

  • Echanger sur les pratiques en place avec les familles à Mayotte, La Réunion et Madagascar

  • Permettre aux participants malgaches et réunionnais de découvrir les structures et activités d’Apprentis d’Auteuil Mayotte (AAM), une filiale de Apprentis Auteuil France, qui a la mission également d’accompagner les jeunes dans leurs parcours, notamment à travers cette association M'Sayidié implantée sur le territoire mahorais, qui nous reçoit.

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Une semaine d’immersion

Cette semaine d’immersion au cœur de M’Sayidié, a été ponctué par divers temps d’ateliers autour des 10 repères qui sont les suivants :

  • La rencontre / Le partenariat / Le pouvoir d’agir (autonomisation) / La communication / La confiance / Le rythme d’intervention/ L’adaptabilité des actions et des modalités d’intervention / La valorisation des compétences des familles / L’outillage de la participation des familles/ Le soutien

Un éclairage du contexte historique de Mayotte nous a été apporté par 2 intervenants (M. Archimède Saïd RAVOAY, membre de groupes d’éducation populaire et M. MOHAMED MTRENGOUENI, anthropologue). Des présentations de nos structures respectives, une randonnée le 1er mai au Mont Choungui, ont nourri la semaine d’échanges. Et une visite de terrain chez 10 familles par groupe de 2, nous a permis d’intégrer la compréhension des parents sur leur rôle et sur l’intervention de M’Sayidié.

Régine, qui travaille à la Fondation Apprentis d’Auteuil depuis 1984, et qui a rejoint Apprentis d’Auteuil Mayotte, il y a un an et demi, nous présente entre autre, la mission de l’Association M’Sayidié. Cette dernière œuvre auprès de jeunes âgés de 11 à 25 ans non scolarisés que l’on peut rencontrer en journée dans la rue. L’équipe, qui se compose d’éducateurs et de formateurs, accueille 80 jeunes par jour (40 matin et 40 après-midi) avec des temps d’apprentissage très fortement axés sur le français.

Sont impliqués, les parents qui ont un rôle important à jouer en tant que premiers éducateurs. L’équipe professionnelle de M’Sayidié tentent de les intégrer et de les impliquer au mieux au projet du jeune.

Ce que je retiens de la condition des familles pour cette CPS ?

La situation d’immigration parfois clandestine de certaines familles, ne favorise en rien l’intégration des parents. De surcroît, ces derniers craignent d’être arrêtés par les autorités et renvoyer chez eux au Comores, Mohéli ou Anjouan, alors ils se cachent.

Par ailleurs, beaucoup de ces familles cherchent à subvenir à des besoins primaires tel que manger, boire, dormir etc, avant de penser à l’accomplissement personnel des individus qui composent le foyer.

Outre les freins cités ci-dessus à exercer convenablement leur rôle de premiers éducateurs, j’ai pu sentir une précarité liée à la dimension culturelle. Les interventions dispensées confirment mon sentiment.

L’éducation traditionnelle porte des valeurs fortes (enseignement de l’autorité, le respect, le respect des ainés, la rectitude etc). Est-ce que les rapports relationnels parents – enfants qui en découlent permettent d’accompagner l’enfant dans sa construction comme sujet à part entière ?

Considérer l’enfant, recueillir ses émotions, l’écouter et lui accorder sa place en tant qu’individu semblent tout aussi important que répondre à ses besoins primaires.

Je me demande alors comment réunir familles et professionnels sur la prise en charge de l’enfant selon un modèle basé sur la « bienveillance » et sur un modèle républicain en concordance avec la départementalisation, où l’école assure davantage un rôle d’instruction et demande une coéducation différente aux parents ?

Quel est le degré de confiance des familles vis-à-vis de ce qui arbore ces changements sociétaux ?

Les parents sont-ils réellement prêts à repenser leur rôle ?

Ce sont autant de questionnements que nous avons soulevés avec les éducateurs dans les temps informels (temps de repas, randonnée du mercredi 1 mai). Il est certain que Mayotte connait de nombreux bouleversements. Selon les éducateurs, l’immigration clandestine et les difficultés socioéconomiques des Mahorais ne permettent pas toujours de favoriser la relation parent-enfant : (vulnérabilité socio-économique/ pour les parents en situation de clandestinité peur de se faire attraper - donc ils se cachent/ pas toujours possible de connaitre l’affiliation naturelle des enfants/ enfants seuls sur le territoire, illettrisme etc).

En revanche et pour rappel, prendre le temps et accompagner l’évolution, se mettre à la hauteur des parents, adapter les actions, susciter la confiance, valoriser les compétences, aller vers les familles, soutenir les familles, travailler en complémentarité, sont des postures en référence aux 10 repères, qui peuvent nous outiller dans nos interventions au quotidien et engendrer une plus grande collaboration des familles.

Pour nous MDF la Source à la Réunion, nous portons une attention particulière sur l’interculturalité, elle est une de nos axes de travail pour mieux comprendre notre public et adapter nos actions. Ça permet aussi à nos familles de sortir de leurs préjugés et faire le pas vers l’autre.

Enfin, parmi les stratégies d’action, figurent les ateliers supports (cuisine, groupe d’échanges, sorties etc) qui renforcent la confiance et les liens parents-enfants/ parents-éducateurs/ et éducateurs-enfants.

Je note le courage de l’équipe pour ce travail réalisé avec et pour les familles dans un contexte difficile. Je finirais donc cet article sur une phrase plein d’espoir :

Piyassi nari m’sayidié (ensemble aidons le)

L’Equipe de la MDF : Anne, Mouzna et Nathalie.

Publié le : 11-02-2020

Toutes les actualités du programme Maison des Familles

30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant - Echange d'oiseaux entre deux Maisons des Familles
11-02-2020

Du bénévolat ? Non, c’est mieux que ça ! - Bénévolat à la maison des familles de Mulhouse
05-12-2019

La Halte des Parents fête 10 ans ! - La Maison des Familles de Marseille « La Halte des Parents » en fête
03-09-2019

La belle aventure ! - La Maison des Familles de Toulouse trouve son nid !
03-09-2019

Une journée à la Maison des Familles - Maison des familles de Vaulx en Velin
23-05-2019

La semaine du Printemps japonais - C'était le printemps japonais à Maison des Familles de Montdidier
08-05-2019

Un Grand Débat à la Maison Des Familles – Les Buissonnets ! - Conjuguer les savoirs livresques et les savoirs d’expérience liés à la gestion d’un budget familial : ensemble nous pouvons trouver des mesures adaptées à chacun. De nos échanges est remontée notre volonté de s’impliquer dans les affaires de la France.
15-02-2019

Les ados à la Maison des Familles de Grenoble, journalistes en herbe - Depuis septembre 2017, les adolescents des familles qui fréquentent la Maison des Familles de Grenoble font l’objet d'une attention particulière.
29-01-2019

Du rêve à la réalité - Les Maisons des Familles voient parfois éclore des projets ambitieux, un peu fous, certains diraient même pas très raisonnables...
20-11-2018

A la rencontre de l’autre - Un mercredi comme les autres … ou presque, à la Maison des Familles de Vaulx en Velin.
22-10-2018

Première évaluation sur l'impact social des Maisons des Familles - Le programme Maisons des Familles a lancé il y a deux ans une évaluation d’impact social, dont les résultats de l’étude ont récemment été publiés.
11-07-2018

Est-ce que pour constituer une famille, éduquer des enfants un minimum de ressources, de lien sociaux, de conditions matérielles sont nécessaires ? - Faire famille, être une famille, vivre en famille c’est reconnaitre la qualité du lien qui nous unit et c’est se reconnaitre et être reconnu comme parents de nos enfants et comme enfants de nos parents.
28-05-2018

Prise de parole à la Maison des Familles - Venue de journalistes pour la réalisation d’un reportage pour la Maison des Maternelles diffusée sur France 5 !
28-05-2018

Interview de Fanny, jeune bénévole à la maison des familles des Buissonnets à Marseille. - Témoignage après une année de césure au sein de la Maison des Familles – Les Buissonnets
14-03-2018

Une fenêtre ouverte vers le Cambodge - Pisey Khim a poussé la porte de notre Maison ...
20-02-2018

Corrida de Noël à Montdidier - La Maison des Familles s'associe à l’organisation.
21-12-2017

1er anniversaire de la Maison des Familles du Bassin Annécien - Vidéo
05-12-2017

Maison des Familles – Les Buissonnets - Pour moi, c'est quoi la Maison des Familles ?
20-11-2017

Témoignage de Maeva - Journée du refus de la misère
20-10-2017

Comédie musicale Un plus toi plus nous - La Maison des Familles de Marseille "La Halte des Parents" monte un spectacle
11-09-2017

Il s’agit toujours de se mettre en route et d’avancer ! - Le 2 novembre 2016, la Maison des Familles la Source ouvre ses portes !
27-07-2017

Soutenir les familles, le meilleur investissement social - Le think tabk VERS LE HAUT émet dans un rapport 40 propositions pour faire du soutien à la parentalité l’axe majeur des politiques familiales et pour que toutes les actions éducatives aient les moyens d’impliquer les parents
07-07-2017

Quand on s’interroge sur le pouvoir d’agir de chacun… - Installer un arbre dans nos murs.
18-04-2017

Partager les interrogations pour trouver les solutions ensemble, parents et équipe. - Un temps de réflexion partagée à la Maison des Familles de Grenoble
20-03-2017

Soutenir la parentalité en tissant des partenariats - Le mois de la Parentalité avec la Maison des Familles de Mulhouse.
19-02-2017

Un MOOC gratuit pour apprendre le français - Un MOOC gratuit pour permettre aux personnes migrantes et réfugiées d’apprendre le français.
19-02-2017