Maison des Familles de Marseille "Les Buissonnets"

Présentation

Implantée dans les quartiers nord de Marseille, la Maison Des Familles – les Buissonnets propose aux familles un accueil, une écoute, un soutien, des temps d’échanges et de rencontres avec les parents et entre parents. Adultes et enfants sont les bienvenus du mardi au vendredi !

Ouverte depuis septembre 2015 dans le quartier Saint Louis, la Maison Des Familles – les Buissonnets est accessible en bus B2 ou 25, arrêt Saint Louis Susini.

L’équipe de la Maison Des Familles – Les Buissonnets vous accueille dans un cadre chaleureux où la bonne humeur et le sourire sont de mise.

La maison des familles est ouverte du mardi au vendredi, excepté les jours fériés.

Le mardi de 10h à 17h
Du mercredi au vendredi de 10h à 12h puis de 13h30 à 17h.

Et pour suivre nos actualités, retrouvez-nous sur la page Facebook de l'établissement !

Maison des Familles de Marseille "Les Buissonnets"
60 rue René Mariani
13015 Marseille
Tél : 07 60 50 58 31

Mail : jeane.dufour@maisondesfamilles.fr

Direction : Jeane DUFOUR

soutenir cette maison

Les membres fondateurs de la Maison des Familles

  • Apprentis d'Auteuil
  • Le Rocher - Oasis des cités

Nos activités

La Maison des Familles – les Buissonnets est un lieu pour les parents (seul ou en couple), grands-parents.
Vous souhaitez :

  • Rencontrer d’autres parents
  • Echanger sur des questions concernant la famille, l’éducation, l’école
  • Discuter d’une difficulté que vous rencontrez
  • Partager vos expériences et savoir-faire
  • Ou simplement faire une pause…

Voici quelques activités spécifiques organisées avec les familles et pour elles :

  • Déjeuner partagé après avoir cuisiné ensemble: le mardi à 12h
  • Groupe d'échanges "Pause Maman" : le mardi de 14h à 15h
  • Atelier Parents – Enfants : le mercredi à 15h
  • Gymnastique : le jeudi de 10h15 à 11h15
  • Atelier couture ou Atelier communication parents-enfants: le vendredi de 14h à 16h
  • Le temps des hommes

Notre dernier rapport d'activité

Ils nous soutiennent

Actualités de la maison

Une nouvelle expérience de formation

24-07-2020

Les 7 et 8 Juillet, a eu lieu à La Maison Des Familles les Buissonnets un temps de formation et de partage d’expériences. Celle-ci était destinée aux salariés des différentes antennes de l’association le Rocher Oasis des Cités, l’une des associations fondatrices de notre Maison Des Familles. Elle a réuni 13 personnes, avec pour thème le Développement du Pouvoir d’Agir. Le but était de permettre à chaque salarié de poser un bilan sur sa façon de mettre en place ce concept dans ses pratiques ..›› professionnelles.
C’est la première fois que les salariés du Rocher vivaient une formation à la Maison Des Familles, et les parents y ont été associés en tant qu’intervenant à part entière pour une matinée. En effet, pour réfléchir sur notre façon de travailler avec et pour les familles, les intégrer dans ce temps de réflexion semblait indispensable. Nous leurs avons proposé de venir expliquer comment nous faisions concrètement à la Maison Des Familles pour travailler « avec et pour les familles ».
Nous avions à cœur de confier aux parents un temps de parole conséquent, qui puisse à la fois être analytique et pédagogique pour s’adresser à un public professionnel. Ainsi, prendre la parole en tant qu’intervenant fut un certain défit, qui a demandé de l’investissement et de l’exigence. Pourtant, nous pensions que cela valait la peine de mettre ensemble de la pensée sur les activités de notre quotidien et de prendre du recul sur nos difficultés.
Cinq parents ont relevé le défi dont le couple membre du conseil d’administration. L’intervention qui a duré une matinée a nécessité deux temps de préparation avec eux pour se mettre d’accord sur le fond et la forme.
Nous avons choisi comme fil rouge les « composantes du processus d’empowerment individuel » citées dans le cadre de référence de la Maison Des Familles, afin d’avoir des mots clefs pour orienter notre réflexion et notre discours :
La participation, les compétences pratiques, l’estime de soi et la conscience critique.
Puis avec les parents, nous avons trouvé des exemples qui illustrent chacun de ces termes, et nous avons réfléchi sur les conditions à réunir pour permettre concrétiser chacun de ces quatre termes. Nous avons aussi pris le temps de mettre des mots sur les difficultés et les conflits. Il a fallu également se répartir la parole et réfléchir sur la façon de présenter les choses. Les membres de l’équipe ne devaient intervenir qu’en tant que modérateur.
Le jour même, après un temps d’accueil chaleureux, les parents ont chacun pris la parole, alternant temps de récit et temps de question/réponses avec les salariés. Des photos de chaque événement et projet servaient d’outil pour la présentation.
Les salariés ont été touchées de la façon dont les parents présentaient la Maison Des Familles comme si c’était la leur. Ils ont aussi noté comment les familles investissent ce lieu, et participent aux différents projets.
En amont de la formation, les deux temps de préparation avec les parents étaient très riches en soi. Ils nous amenés à nous poser plusieurs réflexions sur le cadre de référence. Par exemple:
-Dans les faits, chacun des quatre termes : « participation, compétence pratique, estime de soi, conscience critique » dépendent les uns des des autres, à la manière de la poule et de l’œuf.
-Les parents ont également fait remonter un paradoxe :pour que les parents et les enfants participent à la vie de la Maison, il faut que ce soit l’équipe et non eux qui tiennent ce cadre. Finalement plus on cherche la participation des personnes concernées, plus l’équipe doit s’investir. Nous le voyons souvent, et nous l’avons encore vu pour ce temps de formation, car chaque préparation ensemble demande du temps et de l’énergie. En même temps, en voyant la fierté et la liberté des adultes dans leur prise de parole, ce temps n’est pas du temps perdu.


« Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir.» Goethe

28-05-2020

Comme pour tout le monde, le confinement a été une situation inédite pour La Maison Des Familles. Cela nous a poussé à modifier notre fonctionnement et les activités mises en place. Ainsi pour soutenir les familles, nous avons organisé avec leur aide : une distribution alimentaire, un accompagnement à la scolarité à distance pour 23 enfants et adolescents du CP à la Terminale ou encore des permanences téléphoniques quotidiennes…
Les activités comme l’aide alimentaire nous ont interrogé sur la ..›› réciprocité dans la relation. On retrouvait le lien vertical de l’institution vers la famille qui est ne correspond pas au fonctionnement participatif de La Maison Des Familles. Celui-ci se résume ainsi « avec et pour les familles en pensant et agissant ensemble».
En effet, il est important d’insister sur cette reconnaissance. En premier, il est essentiel de respecter la liberté de chacun dans sa possibilité d’accepter ou de refuser l’aide proposée. Ensuite, il est bon que la personne se sente reconnue dans sa dignité humaine grâce à des attitudes qui passent par l’écoute, la compassion ou l’empathie. Cela permet d’établir une relation de qualité. Enfin souvent le sentiment de gratitude des personnes face à l’aide proposée, les poussent à vouloir donner en retour. Ils mettent ainsi leurs talents au service de la communauté. De ce fait, cela invite l’équipe comme les familles à alterner entre la position de donneur et de receveur. Un moyen de garder à l’esprit que quel que soit son histoire ou son parcours, chaque personne est riche d’un savoir à partager.
Pour conserver cette réciprocité pendant le temps du confinement, plusieurs possibilités existaient au sein de La Maison Des Familles. En voici, quelques exemples :
Tout d’abord, les adultes pouvaient devenir « parent bénévole » afin d’aider à la distribution de l’aide alimentaire dans la stricte mise en œuvre des gestes de protection. De même, nous avions à cœur de créer le plus possible une relation durable avec les nouvelles personnes aidées. C’est ainsi que certaines familles, rencontrées par ce biais, reviennent aujourd’hui à La Maison Des Familles pour y passer un moment avec ou sans leurs enfants.
Par ailleurs, nous avons lancé le projet « Donner et recevoir » autour de la confection de gâteaux et de masques lavables. Les familles avaient la possibilité de récupérer des ingrédients à La Maison Des Familles pour cuisiner chez elles et offrir des gâteaux, de façon anonyme, à d’autres familles de La Maison Des Familles. Si les personnes savaient coudre, il y avait du tissu à disposition ici pour créer chez soi des masques en tissus pour d’autres.
Ainsi toute contrainte peut devenir une opportunité de donner et de recevoir, avec la grâce de Dieu.
Finalement, qu’as-tu que tu n’aies reçu ?


Agnès et Akram un duo prometteur pour la continuité pédagogique

17-04-2020

Depuis deux semaines [pendant le confinement], je fais de l'aide aux devoirs avec Akram, en CM1. [Cet enfant, ses parents et ses frères et sœurs sont des habitués de La Maison Des Familles – Les Buissonnets]. Le moment quotidien passé avec lui est le rayon de soleil de ma journée. Dans ce temps partagé [par téléphone, en visio], je donne vraiment la priorité à la relation qui se tisse entre nous, car je suis persuadée que c'est sur la qualité du lien que peut prendre appui l'apprentissage. Pour ..›› cela, j'essaie notamment d'être attentive à tous les signaux physiques que je peux observer pour essayer de clarifier ce qui se passe. Par exemple, lorsque je perçois des signes d'ennui, un besoin de bouger, une ombre de tristesse, je restitue avec des mots ce que je vois, comme un miroir tendu. Lui s'en saisit et nomme l'émotion ou le ressenti correspondant. L'autre jour, il a ainsi pu dire : "Je m'ennuie." Je lui ai alors demandé de visualiser cet ennui en lui donnant une forme ("noire"), une consistance ("qui coule"), une température ("froide"). Comme nous étions en train de travailler sur les sorcières, je lui ai proposé d'imaginer ce qu'il ferait s'il avait des pouvoirs magiques. Quelle couleur donnerait-il à son ennui ? "Couleur arc-en-ciel", m'a-t-il répondu... ça n'a pas tout transformé, mais au moins avons-nous pu continuer dans de meilleures conditions.
Je suis également attentive à mes propres besoins, pour parler au plus juste de ce que je suis. Comme je suis facilement gênée par le bruit ou le mouvement autour, je nomme les éléments du contexte extérieur qui me perturbent. "J'entends des pleurs, qu'est-ce qui se passe ?" "C'est ma petite sœur, elle pleure parce que mon frère lui pique ses doudous." Et lui de m'emmener la voir avec le téléphone. Nous lui parlons quelques
secondes, et le cours peut reprendre. "Tiens, tu marches pendant que je lis, tu ne veux pas t'asseoir dans un coin tranquille pour écouter ?" "Non, j'aime bien marcher." "Alors d'accord." Le fait de prendre soin de ce qui pourrait facilement devenir agaçant pour moi, en le nommant, me fait moi aussi gagner en disponibilité. Akram n'a pas arrêté de marcher pour autant, mais savoir que marcher n'entravait pas son attention a suffi à me rassurer sur sa qualité de présence et son engagement dans le moment, ce n'était plus un problème entre nous...
Le lendemain, au moment de la lecture, j'ai pris soin de lui demander de quoi il avait besoin pour être bien. Ce jour-là, il a choisi de s'asseoir dans un
petit coin à l'écart, sur le balcon... dont le mur crépi nous a servi à explorer le sens du mot rugueux présent dans le texte : je l'ai invité à caresser le mur puis sa joue pour comparer les textures (rugueux vs doux ou lisse), puis à tracer avec son doigt la forme des pieds des vraies sorcières à qui manquent, comme chacun sait, les orteils (merci Roal Dahl !), ou encore une forme pointue, comme le bout des chaussures que qu'elles mettent pour cacher qu'elles n'ont pas d'orteils ! Nous sommes aussi partis à la recherche des myrtilles sur internet, pour voir de quelle couleur était leur salive "bleu myrtille"! Faire une place au corps, explorer ensemble, chacun sur son écran, une donnée inconnue de lui, en parler, et partager nos écrans, tout ceci contribue à ouvrir l'espace, sortir du confinement, faire de ce temps partagé un moment précieux, une aventure co-construite dont je ne sais jamais à l'avance la forme qu'elle prendra. Je marche au-dessus du vide, incertaine de réussir, mais dans ce lâcher-prise, chaque écueil dépassé, même imparfaitement, chaque geste de confiance manifesté par l'enfant est un trésor lumineux. Oui vraiment, merci Akram, tu es un magnifique coéquipier!
Agnès, bénévole pour l'accompagnement à la scolarité


Les Actualités du programme Maisons des Familles

 

30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant - Echange d'oiseaux entre deux Maisons des Familles
11-02-2020

Partage d’expériences dans la zone Océan Indien - 20 intervenants qui ont participé à la Communauté de Pratiques et de Savoirs (CPS) à Mayotte
11-02-2020

Du bénévolat ? Non, c’est mieux que ça ! - Bénévolat à la maison des familles de Mulhouse
05-12-2019

La Halte des Parents fête 10 ans ! - La Maison des Familles de Marseille « La Halte des Parents » en fête
03-09-2019

La belle aventure ! - La Maison des Familles de Toulouse trouve son nid !
03-09-2019

Une journée à la Maison des Familles - Maison des familles de Vaulx en Velin
23-05-2019

La semaine du Printemps japonais - C'était le printemps japonais à Maison des Familles de Montdidier
08-05-2019

Un Grand Débat à la Maison Des Familles – Les Buissonnets ! - Conjuguer les savoirs livresques et les savoirs d’expérience liés à la gestion d’un budget familial : ensemble nous pouvons trouver des mesures adaptées à chacun. De nos échanges est remontée notre volonté de s’impliquer dans les affaires de la France.
15-02-2019

Les ados à la Maison des Familles de Grenoble, journalistes en herbe - Depuis septembre 2017, les adolescents des familles qui fréquentent la Maison des Familles de Grenoble font l’objet d'une attention particulière.
29-01-2019

Du rêve à la réalité - Les Maisons des Familles voient parfois éclore des projets ambitieux, un peu fous, certains diraient même pas très raisonnables...
20-11-2018

A la rencontre de l’autre - Un mercredi comme les autres … ou presque, à la Maison des Familles de Vaulx en Velin.
22-10-2018

Première évaluation sur l'impact social des Maisons des Familles - Le programme Maisons des Familles a lancé il y a deux ans une évaluation d’impact social, dont les résultats de l’étude ont récemment été publiés.
11-07-2018

Est-ce que pour constituer une famille, éduquer des enfants un minimum de ressources, de lien sociaux, de conditions matérielles sont nécessaires ? - Faire famille, être une famille, vivre en famille c’est reconnaitre la qualité du lien qui nous unit et c’est se reconnaitre et être reconnu comme parents de nos enfants et comme enfants de nos parents.
28-05-2018

Prise de parole à la Maison des Familles - Venue de journalistes pour la réalisation d’un reportage pour la Maison des Maternelles diffusée sur France 5 !
28-05-2018

Interview de Fanny, jeune bénévole à la maison des familles des Buissonnets à Marseille. - Témoignage après une année de césure au sein de la Maison des Familles – Les Buissonnets
14-03-2018

Une fenêtre ouverte vers le Cambodge - Pisey Khim a poussé la porte de notre Maison ...
20-02-2018

Corrida de Noël à Montdidier - La Maison des Familles s'associe à l’organisation.
21-12-2017

1er anniversaire de la Maison des Familles du Bassin Annécien - Vidéo
05-12-2017

Maison des Familles – Les Buissonnets - Pour moi, c'est quoi la Maison des Familles ?
20-11-2017

Témoignage de Maeva - Journée du refus de la misère
20-10-2017

Comédie musicale Un plus toi plus nous - La Maison des Familles de Marseille "La Halte des Parents" monte un spectacle
11-09-2017

Il s’agit toujours de se mettre en route et d’avancer ! - Le 2 novembre 2016, la Maison des Familles la Source ouvre ses portes !
27-07-2017

Soutenir les familles, le meilleur investissement social - Le think tabk VERS LE HAUT émet dans un rapport 40 propositions pour faire du soutien à la parentalité l’axe majeur des politiques familiales et pour que toutes les actions éducatives aient les moyens d’impliquer les parents
07-07-2017

Quand on s’interroge sur le pouvoir d’agir de chacun… - Installer un arbre dans nos murs.
18-04-2017

Partager les interrogations pour trouver les solutions ensemble, parents et équipe. - Un temps de réflexion partagée à la Maison des Familles de Grenoble
20-03-2017

Soutenir la parentalité en tissant des partenariats - Le mois de la Parentalité avec la Maison des Familles de Mulhouse.
19-02-2017

Un MOOC gratuit pour apprendre le français - Un MOOC gratuit pour permettre aux personnes migrantes et réfugiées d’apprendre le français.
19-02-2017

Partagez !