Est-ce que pour constituer une famille, éduquer des enfants un minimum de ressources, de lien sociaux, de conditions matérielles sont nécessaires ?

Est-ce que pour constituer une famille, éduquer des enfants un minimum de ressources, de lien sociaux, de conditions matérielles sont nécessaires ? - Faire famille, être une famille, vivre en famille c’est reconnaitre la qualité du lien qui nous unit et c’est se reconnaitre et être reconnu comme parents de nos enfants et comme enfants de nos parents.

Est-ce que pour constituer une famille, éduquer des enfants un minimum de ressources, de lien sociaux, de conditions matérielles sont nécessaires ?

Faire famille, être une famille, vivre en famille c’est reconnaitre la qualité du lien qui nous unit et c’est se reconnaitre et être reconnu comme parents de nos enfants et comme enfants de nos parents.

Ce sont ces questions et ces convictions qui animent nos interventions à la Maison des Familles. Ouvrir un espace dans lequel les personnes qui poussent la porte sont d’abord reconnues comme des parents. Dans ce lieu ils peuvent avec leurs enfants prendre du temps ensemble et échanger avec d ‘autres sur des questions relatives à l’éducation de leurs enfants. Ce ne sont pas des SANS, sans papiers, sans logement, sans travail, ce sont d’abord les parents de leurs enfants qui franchissent la porte de cette maison

Un constat était partagé par tous : celui de la disqualification sociale. En situation de précarité, les personnes ont intériorisé le sentiment de n’être rien, de ne pas avoir de place au sein de la société. Un sentiment fort et diffus qui se développe aussi quand ils deviennent parents. « Cela intéresse qui ce que je pense ? », « De toute façon, on va encore me dire que ce n’est pas comme ça qu’il faut faire !!!! ». Des phrases si souvent entendues…

La disqualification sociale désigne le processus concret et intériorisé de déclassement entraînant un repli sur soi et des ruptures de liens. Faire l'apprentissage de la disqualification sociale, c'est éprouver un sentiment d'infériorité sociale lié à une crise de statut : « La disqualification sociale est donc avant tout une épreuve, non pas seulement en raison de la faiblesse des revenus ou de l'absence de certains biens matériels, mais surtout en raison de la dégradation morale que représente dans l'existence humaine l'obligation de recourir à l'appui de ses semblables et des services d'action sociale pour obtenir de quoi vivre dans des conditions décentes »[1]

Ce sentiment a un impact très fort sur le comportement des parents en situation de précarité ;dans l’éducation de leurs enfants,

Sentiment de ne pas avoir la légitimité de parler avec le professeur de son enfant

Sentiment de ne pas avoir le droit d’accéder à des biens culturels ouverts à tous, tel que la bibliothèque ou même des spectacles ou des expositions, « mais j’ai le droit moi de rentrer à la bibliothèque ? »

Sentiment de devoir se taire, ne rien dire même si la proposition qui est faite ne convient pas, sentiment de n’être vu et regarder par personne.

 

Ainsi à partir de ce constat peut s’articuler des valeurs et des convictions, armature de l’ADN de la Maison des Familles de Grenoble.

Chaque personne, adulte et enfant, est porteuse d’une parole singulière qui ne demande qu’à être reconnue et entendue ;

Chaque personne est porteuse d’un désir d’être en relation avec d’autres dans un environnement sécure et respectueux de son intégrité physique, psychique et spirituel,

Chaque personne peut être accueillie inconditionnellement. Elle représente pour les autres une chance et non un danger.

Chaque personne, chaque famille sont porteuses d’un à venir au-delà de la désignation de ces manques

Chaque personne, en collectif et /ou en individuel, peut offrir et partager la richesse de son histoire et de ses expériences.

 

Ces valeurs nous permettent de tenter de déployer au quotidien les convictions que,

La famille, cellule de base de notre société est une richesse collective

Les parents sont les premiers et principaux éducateurs de leurs enfants.

Chaque personne a besoin de temps pour tisser peu à peu des liens de confiance, de partage et d’entraides. Ainsi à la Maison des Familles Nous prenons notre temps pour gagner du temps.

En pensant et en agissant ensemble nous sommes collectivement et individuellement plus justes

Maison des Familles de Grenoble

[1] Serge Paugam

Publié le : 28-05-2018

Toutes les actualités du programme Maison des Familles

Prise de parole à la Maison des Familles - Venue de journalistes pour la réalisation d’un reportage pour la Maison des Maternelles diffusée sur France 5 !
28-05-2018

Interview de Fanny, jeune bénévole à la maison des familles des Buissonnets à Marseille. - Témoignage après une année de césure au sein de la Maison des Familles – Les Buissonnets
14-03-2018

Une fenêtre ouverte vers le Cambodge - Pisey Khim a poussé la porte de notre Maison ...
20-02-2018

Corrida de Noël à Montdidier - La Maison des Familles s'associe à l’organisation.
21-12-2017

1er anniversaire de la Maison des Familles du Bassin Annécien - Vidéo
05-12-2017

Maison des Familles – Les Buissonnets - Pour moi, c'est quoi la Maison des Familles ?
20-11-2017

Témoignage de Maeva - Journée du refus de la misère
20-10-2017

Comédie musicale Un plus toi plus nous - La Maison des Familles de Marseille "La Halte des Parents" monte un spectacle
11-09-2017

Il s’agit toujours de se mettre en route et d’avancer ! - Le 2 novembre 2016, la Maison des Familles la Source ouvre ses portes !
27-07-2017

Soutenir les familles, le meilleur investissement social - Le think tabk VERS LE HAUT émet dans un rapport 40 propositions pour faire du soutien à la parentalité l’axe majeur des politiques familiales et pour que toutes les actions éducatives aient les moyens d’impliquer les parents
07-07-2017

Quand on s’interroge sur le pouvoir d’agir de chacun… - Installer un arbre dans nos murs.
18-04-2017

Partager les interrogations pour trouver les solutions ensemble, parents et équipe. - Un temps de réflexion partagée à la Maison des Familles de Grenoble
20-03-2017

Soutenir la parentalité en tissant des partenariats - Le mois de la Parentalité avec la Maison des Familles de Mulhouse.
19-02-2017

Un MOOC gratuit pour apprendre le français - Un MOOC gratuit pour permettre aux personnes migrantes et réfugiées d’apprendre le français.
19-02-2017