Interview de Fanny, jeune bénévole à la maison des familles des Buissonnets à Marseille.

Interview de Fanny, jeune bénévole à la maison des familles des Buissonnets à Marseille. - Témoignage après une année de césure au sein de la Maison des Familles – Les Buissonnets

Interview de Fanny, jeune bénévole à la maison des familles des Buissonnets à Marseille.

Témoignage après une année de césure au sein de la Maison des Familles – Les Buissonnets


Fanny est une jeune femme pétillante de 23 ans. Elle est étudiante à HEC, une école de commerce en région parisienne. Elle a décidé de vivre une année de césure, c’est-à-dire une pause dans ses études. Elle s’est investie en tant que bénévole à la Maison des Familles – Les Buissonnets, dans les quartiers Nord de Marseille pendant 6 mois. Cette Maison a été fondée en 2015 par Apprentis d’Auteuil et Le Rocher Oasis des Cités. Témoignage…

 

Que vis-tu en tant que bénévole à la Maison des Familles – Les Buissonnets ?

A la Maison des Familles – Les Buissonnets, je vis des journées intenses ! (Sourire) Lors des heures d’ouverture de la maison, je suis présente pour accueillir les familles qui viennent, passer du temps avec elles, cuisiner ensemble, jouer, s’écouter... Ce que l’on fait et organise ensemble dépend des familles, de leurs envies, de leurs besoins. Ainsi, aucune journée ne se ressemble ! Une demi-journée par semaine, nous partons en binôme en visite à domicile : si le plus souvent nous accueillons à la Maison des Familles, nous allons aussi vers les familles, jusqu’à chez elles. Ce moment privilégié pendant lequel nous nous laissons accueillir nous permet de tisser des liens forts. Lorsque nous entrons chez quelqu’un, un nouveau lien se crée, plus intime.

Et lorsque la Maison des Familles est fermée, nous travaillons pour obtenir des subventions, pour préparer les différentes sorties ou événements que nous organisons avec les familles, pour communiquer sur nos activités et nos réalisations...

Quelles sont tes joies, tes peines ?

J’ai trouvé mes joies dans les liens que l’on créé à la Maison des Familles – les Buissonnets : j’ai été très touchée par l’authenticité des personnes que j’y ai rencontrée, et qui nous témoignent d’une grande confiance en étant en vérité dans nos discussions. Mes joies ont été les petites attentions que l’on se portait au quotidien, au sein de l’équipe et avec les familles. La devise de la maison « Ici, on prend soin les uns des autres » rend le quotidien plus doux !

Mes peines se résument dans mon impuissance à résoudre les situations de certaines familles que je rencontre, et qui font face à un avenir incertain.

Qu’as-tu appris ou découvert en 6 mois ?

Ces 6 mois ont été pour moi une véritable école de la vie, au contact des familles. J’ai été confrontée à certaines réalités et j’ai appris à écouter.

A la Maison des Familles – Les Buissonnets, nous bénéficions aussi d’une formation continue grâce à notre responsable Jeane. Lors des debriefs hebdomadaires, où nous exposons nos joies de la semaine et les situations qui nous ont posé difficulté, Jeane nous apporte des outils pour faire face à la situation évoquée.

Au cours de ces 6 mois, j’ai eu la chance de participer à 3 groupes d’analyse de la pratique, avec une psychologue, à la Maison des Familles, ainsi qu’à des formations organisées par le Rocher – Oasis des Cités sur l’écoute active, la gestion de la violence ou bien « prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres.

Ces outils m’ont beaucoup apporté pour avoir la posture la plus ajustée possible avec les familles,  et me serviront aussi bien dans ma vie professionnelle que dans ma vie personnelle !

Enfin, j’ai découvert qu’en donnant, on reçoit tellement !

Une anecdote à nous partager ?

Avec Inès, bénévole elle aussi, nous avons terminé notre bénévolat la semaine dernière. Pour se dire merci, les familles ont été à l’initiative d’une fête surprise ! Nous ne nous étions doutées de rien. Chacun, à son niveau, a contribué à garder la surprise. Nous déjeunions chez une famille ce jour-là : alors que nous allions partir, ils ont tout fait pour nous retenir le temps que la surprise se prépare. A notre arrivée à la maison, une petite fille a couru à notre rencontre pour nous embrasser afin de nous retenir encore quelques minutes. Enfin, lorsque nous sommes arrivées, on ne voyait personne dans la pièce, et un grand buffet avait été préparé. Alors, tout le monde est sorti au même moment de leur cachette en criant « Surprise » !  Jeanne et Clémentine, volontaires en service civique, avaient confectionné un diaporama de photos, et nous avons passé un très bel après-midi ! Nous étions une cinquantaine de personnes, et la surprise m’a beaucoup touchée !

Pourquoi cet engagement bénévole ?

Je souhaitais pendant mon année de césure avoir un engagement qui ait du sens. Une des mes très bonnes amies d’école, Inès, m’a proposé d’aller dans les quartiers Nord de Marseille, sa ville natale qu’elle aime beaucoup. L’idée m’a emballée, surtout que nous étions en janvier 2017, période de campagne présidentielle, et avoir un engagement en France avait beaucoup de sens pour moi.

Nous voulions monter un projet de toutes pièces pour répondre à une problématique de ces quartiers : l’emploi, l’éducation, etc. En contactant les associations présentes à Marseille, nous avons compris qu’il était important de venir rencontrer les personnes de ces quartiers pour que la démarche ait du sens. Nous avons été très séduites par le projet de la Maison des Familles – Les Buissonnets, par cette présence au cœur des quartiers.

Qu’est ce qui te rend heureuse ?

Ce qui m’a rendu heureuse pendant ces 6 mois de bénévolat, c’est de pouvoir vivre au quotidien ce à quoi j’aspire. Cela a été un moment très privilégié car le cadre de la Maison des Familles m’a permis d’accorder au mieux  ce que je pensais et ce que je vivais : essayer de mettre en pratique ce à quoi l’on croit et l’on aspire est une véritable source de bonheur !

Quels liens as-tu tissé pendant ce bénévolat ?

Pendant ce bénévolat, j’ai tissé des liens forts avec les familles et avec l’équipe qui a été pour moi un vrai soutien au quotidien. Des liens aussi avec les personnes du quartier plus largement. Notre mission à la Maison des Familles consiste aussi à être une présence dans tout le quartier. Chaque déplacement pouvait être l’objet d’une rencontre : alors, il y a certaines personnes que j’ai croisées chaque semaine (voire chaque jour !) dans la rue, et avec qui j’échangeais seulement quelques mots. Et pourtant, au moment de quitter Marseille, je me suis rendue compte que ces personnes faisaient partie de mon quotidien, et que j’y étais très attachée !

A la fin de cette expérience, que gardes-tu dans ton sac qui t’accompagnera toute ta vie ?

A la fin de cette expérience, je garde dans mon sac plusieurs éléments qui m’accompagneront je l’espère toute ma vie ! Je souhaite toujours et au quotidien « oser la rencontre », partie de la devise du Rocher. Je souhaite avoir un regard aimant et plein d’espérance pour chaque personne que je rencontrerai !

Mon engagement à la Maison des Familles est un engagement chrétien, et la vie spirituelle vécue en équipe m’a beaucoup portée : je souhaite garder cette vie de prière dans mon sac qui m’accompagnera toute ma vie !

Au nom des parents, des enfants et de toute l’équipe de la Maison des Familles les Buissonnets, nous te disons MERCI FANNY pour tout ce que tu as donné ! Nous sommes heureux de t’avoir rencontrée et d’avoir tissé ces liens si forts avec toi ! Nous te souhaitons bonne route sur le chemin qui est le tien. Peut-être qu’un jour, tu deviendras parent 🙂

 
Publié le : 14-03-2018

Toutes les actualités du programme Maison des Familles

Une fenêtre ouverte vers le Cambodge - Pisey Khim a poussé la porte de notre Maison ...
20-02-2018

Corrida de Noël à Montdidier - La Maison des Familles s'associe à l’organisation.
21-12-2017

1er anniversaire de la Maison des Familles du Bassin Annécien - Vidéo
05-12-2017

Maison des Familles – Les Buissonnets - Pour moi, c'est quoi la Maison des Familles ?
20-11-2017

Témoignage de Maeva - Journée du refus de la misère
20-10-2017

Comédie musicale Un plus toi plus nous - La Maison des Familles de Marseille "La Halte des Parents" monte un spectacle
11-09-2017

Il s’agit toujours de se mettre en route et d’avancer ! - Le 2 novembre 2016, la Maison des Familles la Source ouvre ses portes !
27-07-2017

Soutenir les familles, le meilleur investissement social - Le think tabk VERS LE HAUT émet dans un rapport 40 propositions pour faire du soutien à la parentalité l’axe majeur des politiques familiales et pour que toutes les actions éducatives aient les moyens d’impliquer les parents
07-07-2017

Quand on s’interroge sur le pouvoir d’agir de chacun… - Installer un arbre dans nos murs.
18-04-2017

Partager les interrogations pour trouver les solutions ensemble, parents et équipe. - Un temps de réflexion partagée à la Maison des Familles de Grenoble
20-03-2017

Soutenir la parentalité en tissant des partenariats - Le mois de la Parentalité avec la Maison des Familles de Mulhouse.
19-02-2017

Un MOOC gratuit pour apprendre le français - Un MOOC gratuit pour permettre aux personnes migrantes et réfugiées d’apprendre le français.
19-02-2017