Maison des Familles de Toulouse

Toutes les actualités

Rebecca, bénévole à la Maison des Familles de Toulouse, répond aux questions de la Fondation d'Auteuil

15-06-2020

Quelle est votre histoire avec Apprentis d’Auteuil ?
J'ai découvert Apprentis d'Auteuil durant ma recherche d'emploi, en tant que psychologue du développement, soit auprès d'enfants et d'adolescents. J'ai été très marquée par les différentes actions de la fondation. J'ai donc proposé mes services en tant que bénévole à la Fondation et c'est finalement auprès de la Maison des Familles de Toulouse que je me suis engagée.
En quoi consiste votre mission de bénévole à la Maison de Familles de Toulouse ?
En tant que bénévole, l’objectif est d'accompagner de façon informelle les familles dans leur gestion de la parentalité, de favoriser le dialogue entre elles, d'échanger sur leur ressenti, leurs difficultés, leurs expériences de parents. Nous suivons les familles dès le plus jeune âge de leur enfant, et sommes notamment vigilants quant au développement moteur et psychique de chaque enfant. Les actions de prévention, les questions de parentalité dans un contexte de vie difficile et la valorisation des compétences de chaque parent sont au cœur de nos actions. Concrètement, nous co-organisons avec les familles différents ateliers, récurrents comme l'atelier des repas partagés (qui a lieu tous les 15jours), et d'autres sont plus ponctuels comme l'atelier organisé pour la journée internationale des droits de la femme, où les mères ont réalisé une frise leur permettant de se raconter, de se livrer, dans un cadre bienveillant.

Comment les bénévoles soutiennent-ils la Maison de Familles dans sa mission, en cette période si difficile ?
Pendant le confinement nous avons dû aménager et adapter l'accompagnement des familles : un groupe d’échange entre les 8 bénévoles de la Maison, ainsi qu'un groupe de contacts avec les familles, se sont mis en place par téléphone. Nous avons mis en œuvre des rituels quotidiens afin de rassurer les familles quant à notre soutien. Par exemple, un bénévole diffuse chaque jour un message audio afin de saluer les familles et leur faire voir le positif dans cette situation de confinement. Une dynamique plutôt positive se crée et beaucoup de familles se prêtent au jeu, en nous partageant leur quotidien (les jeux avec leurs enfants, leurs recettes de cuisines, par exemple). Pour aider les parents à occuper leurs enfants, nous partageons des idées de jeux à réaliser chez soi, et plusieurs défis à réaliser avec et par les enfants ont été proposés aux bénévoles et aux familles. Des quizz en vidéoconférences sont réalisés régulièrement, ainsi qu'une émission "Maison des Familles", où les enfants, filmés par leurs parents, jouent le rôle de journalistes en herbe en ces temps de confinement. Des lectures d'histoires pour enfants sont filmées par les bénévoles pour que les parents à court de livres puissent raconter "l'histoire du soir" aux plus petits. Les familles s'échangent des bons plans, des recettes etc. Chaque action s'appuie aussi sur les compétences et les talents des parents et des enfants. Tout est mis en œuvre pour que parents comme enfants passent ce confinement le mieux possible, et se sentent vraiment soutenus, valorisés et accompagnés.

Sur le plan personnel, que cela vous apporte-t-il d’être autant impliquée en cette période si difficile pour les familles ?
Nous passons tous par des émotions positives et négatives durant cette crise sanitaire, familles comme bénévoles. Le fait d'accompagner les familles au quotidien, de sentir que nos messages ont un effet positif, m'a aidée à donner du sens à mon propre confinement. De plus, s'impliquer pour les familles permet de prendre une certaine distance avec ses propres angoisses, difficultés, craintes : cela empêche de se refermer sur soi, de s'isoler encore plus. On se rend utile pour des personnes qui ont besoin d’être soutenues moralement ; et se rendre utile actuellement, c'est une belle chose qui prouve qu'un esprit de solidarité est bel et bien présent. J'espère qu'il perdurera dans l'après-confinement. Cette période a renforcé les liens qui nous unissaient déjà, et même si rien ne sera comme avant, la bienveillance et l’empathie qui ont pu se consolider pendant le confinement sont des valeurs que nous devons continuer à cultiver.


Les Maisons des Familles de Nantes et de Toulouse fêtent ensemble les 30 ans de la CIDE

15-01-2020

Le 20 novembre nous fêtions les 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. A cette occasion, la Maison des Familles de Nantes – St Herblain et la Maison des Familles de Toulouse ont souhaité mener une action commune : établir une correspondance en s’échangeant de jolis oiseaux symbolisant les droits de l’enfant. Cette animation a été créée par ATD Quart Monde, association partenaire de nos deux Maisons des Familles.
A Toulouse, ce sont les parents qui se sont les premiers saisis du sujet. Ils ont pu échanger autour des différents droits des Enfants lors d’une après-midi à la Maison des Familles. Au début de l’échange, chaque parent énonçait un droit en rapport avec sa situation, parfois très difficile (un logement, des papiers…).
« Le plus important pour moi c’est que mon enfant ait un toit […] et une chambre pour elle toute seule » Badra maman de Bedra ( 12 ans )
Au final, ils se sont tous rejoints sur l’idée que le droit le plus évident était celui de rire, de jouer et de rêver.
« C’est une évidence d’avoir le droit de rire, c’est comme un ange l’enfant » Imène maman de Aïcha (20 mois)
Après ce bel échange qui aurait pu se poursuivre sans fin, ils ont été invités à inscrire le droit le plus important pour eux sur un oiseau. Ces oiseaux, accompagnés de ceux réalisés par les enfants, ont été envoyés à la Maison des Familles de Nantes. Tous sont impatiens de recevoir les oiseaux de Nantes !
Du côté de Nantes, le mercredi après-midi du 20 novembre a été consacré à l’anniversaire de la CIDE, autour d’un temps parents-enfants. Avec les 7 parents et 12 enfants présents, nous avons commencé par regarder un court dessin animé réalisé par Unicef, qui a suscité beaucoup d’échanges. Z., 11 ans, nous a par exemple expliqué que par sa mission de médicatrice à l’école, elle était attentive aux droits des enfants. Un jeu a permis à tous de se familiariser avec les 12 principaux droits. Chacun a ensuite pu colorier son oiseau et y indiquer le droit le plus important. Plusieurs oiseaux ont porté sur la relation aux autres lien : « avoir une famille », « avoir des amis », « le droit d’aimer et d’être aimé ». Nos oiseaux se sont envolés début décembre pour Toulouse, dans une enveloppe décorée par les enfants.
Quelques semaines plus tard…
Les oiseaux Nantais sont bien arrivés à Toulouse, et les oiseaux Toulousains sont parvenus à Nantes. Ils sont magnifiques. Ils sont venus rajouter de la couleur sur les murs de nos Maisons. Un grand merci à tous les participants ! Ce petit échange a permis de créer un pont entre nos deux Maisons… et donne l’envie de se rencontrer un jour !


Inauguration de la Maison des Familles de Toulouse

04-02-2020

Ce mardi 4 février, les familles, les bénévoles, les salariées et le Conseil d'administration étaient ravis de recevoir de nombreux invités pour inaugurer la Maison des Familles de Toulouse, installée depuis le 16 septembre 2019 au 189 rue du Faubourg Bonnefoy.

Un moment de fête qui a demandé une longue préparation; confection de la décoration et du buffet, intervention des familles lors des discours…

Une belle réussite pour la Maison des Familles qui peut maintenant poursuivre sa belle aventure avec et pour les familles.

Merci à tous nos partenaires, élus, financeurs d'être venu fêter avec nous l'ouverture de la Maison des Familles.

"Je souhaite vivre de beaux moments de partage et de belles rencontres à la maison des familles pour cette année 2020 et les suivantes !"

"Je souhaite à toute personne dans le besoin qu’elle trouvera en cette Maison des Familles un oasis de solidarité et de fraternité."

"Je souhaite à la Maison des Familles d’être un lieu de vie pour les enfants les papas et les mamans."


Les Actualités du programme Maisons des Familles

 

30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant - Echange d'oiseaux entre deux Maisons des Familles
11-02-2020

Partage d’expériences dans la zone Océan Indien - 20 intervenants qui ont participé à la Communauté de Pratiques et de Savoirs (CPS) à Mayotte
11-02-2020

Du bénévolat ? Non, c’est mieux que ça ! - Bénévolat à la maison des familles de Mulhouse
05-12-2019

La Halte des Parents fête 10 ans ! - La Maison des Familles de Marseille « La Halte des Parents » en fête
03-09-2019

La belle aventure ! - La Maison des Familles de Toulouse trouve son nid !
03-09-2019

Une journée à la Maison des Familles - Maison des familles de Vaulx en Velin
23-05-2019

La semaine du Printemps japonais - C'était le printemps japonais à Maison des Familles de Montdidier
08-05-2019

Un Grand Débat à la Maison Des Familles – Les Buissonnets ! - Conjuguer les savoirs livresques et les savoirs d’expérience liés à la gestion d’un budget familial : ensemble nous pouvons trouver des mesures adaptées à chacun. De nos échanges est remontée notre volonté de s’impliquer dans les affaires de la France.
15-02-2019

Les ados à la Maison des Familles de Grenoble, journalistes en herbe - Depuis septembre 2017, les adolescents des familles qui fréquentent la Maison des Familles de Grenoble font l’objet d'une attention particulière.
29-01-2019

Du rêve à la réalité - Les Maisons des Familles voient parfois éclore des projets ambitieux, un peu fous, certains diraient même pas très raisonnables...
20-11-2018

A la rencontre de l’autre - Un mercredi comme les autres … ou presque, à la Maison des Familles de Vaulx en Velin.
22-10-2018

Première évaluation sur l'impact social des Maisons des Familles - Le programme Maisons des Familles a lancé il y a deux ans une évaluation d’impact social, dont les résultats de l’étude ont récemment été publiés.
11-07-2018

Est-ce que pour constituer une famille, éduquer des enfants un minimum de ressources, de lien sociaux, de conditions matérielles sont nécessaires ? - Faire famille, être une famille, vivre en famille c’est reconnaitre la qualité du lien qui nous unit et c’est se reconnaitre et être reconnu comme parents de nos enfants et comme enfants de nos parents.
28-05-2018

Prise de parole à la Maison des Familles - Venue de journalistes pour la réalisation d’un reportage pour la Maison des Maternelles diffusée sur France 5 !
28-05-2018

Interview de Fanny, jeune bénévole à la maison des familles des Buissonnets à Marseille. - Témoignage après une année de césure au sein de la Maison des Familles – Les Buissonnets
14-03-2018

Une fenêtre ouverte vers le Cambodge - Pisey Khim a poussé la porte de notre Maison ...
20-02-2018

Corrida de Noël à Montdidier - La Maison des Familles s'associe à l’organisation.
21-12-2017

1er anniversaire de la Maison des Familles du Bassin Annécien - Vidéo
05-12-2017

Maison des Familles – Les Buissonnets - Pour moi, c'est quoi la Maison des Familles ?
20-11-2017

Témoignage de Maeva - Journée du refus de la misère
20-10-2017

Comédie musicale Un plus toi plus nous - La Maison des Familles de Marseille "La Halte des Parents" monte un spectacle
11-09-2017

Il s’agit toujours de se mettre en route et d’avancer ! - Le 2 novembre 2016, la Maison des Familles la Source ouvre ses portes !
27-07-2017

Soutenir les familles, le meilleur investissement social - Le think tabk VERS LE HAUT émet dans un rapport 40 propositions pour faire du soutien à la parentalité l’axe majeur des politiques familiales et pour que toutes les actions éducatives aient les moyens d’impliquer les parents
07-07-2017

Quand on s’interroge sur le pouvoir d’agir de chacun… - Installer un arbre dans nos murs.
18-04-2017

Partager les interrogations pour trouver les solutions ensemble, parents et équipe. - Un temps de réflexion partagée à la Maison des Familles de Grenoble
20-03-2017

Soutenir la parentalité en tissant des partenariats - Le mois de la Parentalité avec la Maison des Familles de Mulhouse.
19-02-2017

Un MOOC gratuit pour apprendre le français - Un MOOC gratuit pour permettre aux personnes migrantes et réfugiées d’apprendre le français.
19-02-2017