Témoignage de Maeva

Témoignage de Maeva - Journée du refus de la misère

Témoignage de Maeva

Journée du refus de la misère

Maeva est une jeune maman isolée, qui fréquente la Maison des familles de Nantes. Dans le cadre des événements liés à la journée du refus de la misère, organisée le 17 octobre par ATD Quart Monde, elle a accepté de témoigner publiquement place de la République, à Paris. Explications.

Maeva, vous avez témoigné vendredi 13 à la Maison des familles de Nantes et dimanche 15, place de la République à Paris, à l’occasion de la journée du refus de la misère, organisée par ATD Quart-Monde. Pourquoi ?

C’est Anne Bosquet, directrice de la Maison des familles, qui m’a demandé si je voulais bien témoigner. J’ai accepté volontiers. Cela m’intéressait de dire ce qui se passe dans mon quotidien et de montrer le soutien que je reçois de la Maison des familles. Je suis une maman seule, avec un fils de 6 ans et une fille de 5 ans. Cela fait quatre ans que je ne travaille pas (j’étais auparavant assistante administrative). Je suis au RSA. Les fins de mois sont compliquées… Je vais au Resto du cœur une fois par semaine, où je trouve les bases de notre alimentation : fruits, légumes, riz, pâtes etc. Je complète avec un peu de viande.

Que s’est-il passé dans votre vie ?

Le papa de mon fils était violent, il me tapait. Le jour où il a voulu s’en prendre à mon fils de quatre mois, je suis partie. Le père de ma fille, lui, a déposé un chèque volé sur mon compte… Avec mes enfants, je suis partie chez ma mère, mais elle me mettait régulièrement à la porte. Les relations étaient très conflictuelles. L’assistante sociale qui me suit m’a conseillé d’aller dans un centre mère-enfants, sinon, je risquais de perdre la garde de mes enfants. J’ai intégré un foyer de la Croix-Rouge, avant de partir dans un appartement relais, qui a glissé vers un bail. Et je fréquente la Maison des familles qui m’a beaucoup aidée.

Que représente-t-elle pour vous ?

C’est comme une deuxième famille. Ils ne sont pas là pour nous juger, ni pour nous enfoncer, mais pour nous aider à avancer. C’est une belle béquille ! Quand cela va, quand cela ne va pas, on peut aller les voir pour prendre l’air, faire du jardinage, évoquer ses problèmes, trouver un stage, débloquer des situations.

Et aujourd’hui ?

L’horizon se dégage. Mes enfants vont bien, ils vont à l’école. Je débute très bientôt un stage d’assistante de vie sociale. Il permet par exemple de travailler en maison de retraite, de s’occuper du ménage, des repas, des activités avec les personnes âgées. Et puis, j’emménage très bientôt dans un nouvel appartement.

La journée du 17 octobre, est-elle importante pour vous ?

C’est très important, car cela permet de montrer ce que nous vivons au quotidien. Etre une maman isolée, ce n’est pas facile tous les jours. Les gens pensent que les personnes au RSA ne font rien de leurs journées, mais ils ignorent que c’est un combat de tous les jours pour s’en sortir. C’est ce que je voulais montrer en témoignant.
Publié le : 20-10-2017

Toutes les actualités du programme Maison des Familles

1er anniversaire de la Maison des Familles du Bassin Annécien - Vidéo
05-12-2017

Maison des Familles – Les Buissonnets - Pour moi, c'est quoi la Maison des Familles ?
20-11-2017

Comédie musicale Un plus toi plus nous - La Maison des Familles de Marseille "La Halte des Parents" monte un spectacle
11-09-2017

Il s’agit toujours de se mettre en route et d’avancer ! - Le 2 novembre 2016, la Maison des Familles la Source ouvre ses portes !
27-07-2017

Soutenir les familles, le meilleur investissement social - Le think tabk VERS LE HAUT émet dans un rapport 40 propositions pour faire du soutien à la parentalité l’axe majeur des politiques familiales et pour que toutes les actions éducatives aient les moyens d’impliquer les parents
07-07-2017

Quand on s’interroge sur le pouvoir d’agir de chacun… - Installer un arbre dans nos murs.
18-04-2017

Partager les interrogations pour trouver les solutions ensemble, parents et équipe. - Un temps de réflexion partagée à la Maison des Familles de Grenoble
20-03-2017

Soutenir la parentalité en tissant des partenariats - Le mois de la Parentalité avec la Maison des Familles de Mulhouse.
19-02-2017

Un MOOC gratuit pour apprendre le français - Un MOOC gratuit pour permettre aux personnes migrantes et réfugiées d’apprendre le français.
19-02-2017